05/04/2014

Celui qui survit, celui qui écrit

"La vie enveloppe deux vérités entre lesquelles il n’y a pas à choisir et qu’il faut affronter ensemble; la gaieté d’exister et l’horreur de finir."  
(Simone de Beauvoir - La Force de l'âge)

23/03/2014

Animation pour l'Hommage à Micheline Lanctôt au 16e gala des Jutra

Le mystère ne fut pas très long. Ceux qui ont regardé la soirée des Jutra dimanche soir ont pu voir l'Hommage à Micheline Lanctôt, réalisé par Jean-Philippe Duval, monté par Myriam Poirier, produit par Radio-Canada... contenant des segments animés! Et oui! Je me suis inspirée entre autre de Mourir à tue tête (1979), Sarah préfère la course (2013), Familia (2005) et Comment ma mère accoucha de moi durant sa ménopause (2003).








(Me contacter personnellement pour visionner la vidéo)

21/03/2014

De l'animation pour une collaboration avec Radio-Canada

Bon moi qui n'aime le mystère que dans les livres et les films, et surtout pas dans la vraie vie, la vraie, je vais jeter une petite aura de suspense... Donc une image, une seule, et pas d'autre info!



11/03/2014

Le cinéaste au Holland Animation Film Festival!

Le cinéaste en compagnie des films de Francis Francis Desharnais, Theodor Ushev, Steven Woloshen et Pierre Hébert, de la série Libérez Jafar Panahi, au Holland Animation Film Festival (19-23 mars 2014), dans la catégorie Committed films!



Réalisation, animation: Éléonore Goldberg (eleonoregoldberg.com)
Son et musique: Robert Marcel Lepage (robertmarcellepage.com/), Nicolas Boricky
Production: L'Unité Centrale
Distribution: Vidéographe (videographe.qc.ca/)

08/03/2014

L'éthique sur laquelle on crache

Je disais il y a quelques temps à une autre que je ne concevais pas l'indifférence entre deux personnes lorsque qu'un lien avait été créé entre elles. Peu importe la nature du lien, professionnel, amical, ou autre, peu importe les conflits; un lien est créé, il est indéniable, il existe.  L'individu se doit de reconnaître ce lien, ne serait-ce que par le salut. Mais quand il refuse de reconnaître ce lien, l'ignore, le nie, au profit de quoi? d'un quelconque orgueil absurde, d'un intérêt matériel, d'une prise de pouvoir imaginaire, j'avoue... je perds pieds. À quoi se raccrocher quand les liens sont niés? Heureusement par chance, certains les reconnaissent et les honorent. Ceux-là ne sont pas nécessairement des amis, mais ils sont droits et respectent les relations humaines. Le compagnonnage, la fraternité sont importants. Ils nous sauvent du vide. Nous sommes tous sur la même terre, avec la même fin à venir, et certains s'imaginent y échapper. Tout cela est d'une telle absurdité. Et je sais que d'essayer de comprendre est une perte de temps, mais tout de même... quelle triste rage au cœur. Alors désormais, je souhaite penser aux personnes honorables, et j'espère pouvoir pardonner à ceux qui crachent sur l'éthique et chérissent leur orgueil.


25/01/2014

Alexandre - 25 janvier 2014


J'ai peut-être mis un peu trop d'emphase sur le fait qu'il s'est coincé un nerf au niveau du cou...